SALUTATION AU SOLEIL : Suryanamaskar

Etapes et symbolisme

La salutation au soleil est un des rares mouvements qui existe dans le Hatha Yoga.

Il s’agit plus exactement d’un enchaînement de postures. Elle peut se pratiquer rapidement ou lentement. L’essentiel est qu’elle soit fluide et que le souffle soit synchronisé avec le mouvement. Il y a plusieurs façons de pratiquer la salutation au soleil.

Celle qui est présentée ici a une symbolique. Catherine Allaman l’a reçue de Boris TATZKY en 1982.

Elle représente un hommage au soleil qui évoque la lumière et l’énergie de la vie.

Cette salutation passe par 12 étapes qui correspondent aux étapes de la vie.

Dans ces 12 étapes, il faut distinguer 2 cycles. Sur un plan pratique, il faudra faire la salutation au moins 2 fois pour atteindre l’équilibre recherché.

Rappelons que le yoga est considéré comme un chemin qui conduit à un état d’UNITE.

1

Au départ existe l’Unité de toutes choses. L’être est rassemblé. L’individu n’existe pas encore. Les mains sont jointes devant la poitrine. Les pieds sont rapprochés l’un de l’autre.

On EXPIRE

2

Lorsqu’un individu arrive au monde, il sort de l’unité pour entrer dans le monde de la dualité. Les deux mains se séparent et se tournent vers le ciel. La poitrine s’ouvre et il tourne son regard vers le ciel.

On INSPIRE

3

En EXPIRANT lentement, il se penche vers l’avant et pose ses mains sur le sol, de chaque côté de ses pieds. Il est dans une forme de pince. Il prend conscience de la terre sur laquelle il arrive.

4

Il lance le pied droit en arrière, fléchit le genou gauche et pose le genou droit au sol. Il accomplit une fente. En INSPIRANT , il ouvre les bras et la poitrine. Il reçoit, donne, rend grâce et se réjouit de la beauté du monde. Petit à petit il s’enrichit de ses expériences.

5

Puis il repose les mains au sol de chaque côté des pieds et lance le pied gauche à côté du pied droit en EXPIRANT. Il entre alors dans la Posture du guetteur. Cette posture représente l’âge adulte, l’âge de l’action, de la pleine possession de ses forces. Elle évoque aussi l’éveil ; on ne pourrait pas s’endormir dans cette posture. Puis on INSPIRE, toujours dans cette posture.

6-A

Petit à petit l’individu vieillit et se rapproche de la mort, et de la terre, son corps redeviendra poussière… En EXPIRANT, il pose les genoux au sol, amène les fesses près des talons, pose le front au sol et tend les bras devant la tête, les mains toujours au sol.

C’est la Posture du chat qui s’étire.

6-B

En INSPIRANT, le pratiquant amène la poitrine entre les deux mains, en rasant le sol avec le bout du nez. Le menton, la poitrine et les genoux touchent le sol et les coudes sont en l’air.

6-C

En EXPIRANT, il abandonne son corps au sol. Cette étape correspond à la mort.

7

Puis un nouvel individu apparaît… Ou peut-être est-ce le même qui se manifeste sous une autre forme, avec toujours la même aspiration à retrouver l’unité primordiale. Les mains reviennent près de la poitrine, coudes en l’air, et en INSPIRANT, il relève la tête et la poitrine. Il est dans la posture du Cobra.

8

Puis il retourne les orteils, et dans un élan, tout en EXPIRANT, il lève les fesses, qui deviennent le sommet de la posture de la Montagne Il pousse les fesses vers l’arrière et les pieds dans le sol, ce qui étire puissamment le dos et les jambes.

9

Puis dans un autre élan, il lance sa jambe gauche en avant de façon à ce que son pied gauche se retrouve entre ses deux mains, pour une nouvelle Fente. A nouveau, il INSPIRE en ouvrant ses bras et sa poitrine.

10

Encore un élan, et il ramène le pied droit à côté du pied gauche, en EXPIRANT. Il est à nouveau dans une pince debout.

11

Petit à petit, au fil de ses expériences, l’individu grandit, l’être conscient s’éveille en lui. En se relevant, les bras au dessus de la tête, il INSPIRE

12

Puis, les mains se rejoignent au dessus de la tête, et en EXPIRANT, les mains jointes redescendent devant la poitrine. Cette fois, c’est l’ego qui meurt… pour rejoindre l’Unité et la Félicité qui la caractérise.